Suite à des résidences de création en Antarctique (2014) et en Arctique (2016), Agathe Simon donne des conférences-performances présentant ses expériences dans les régions polaires, avec projection commentée de ses films. Elle évoque également le processus de création, ainsi que la figure légendaire de Gabriela Conti (1974-2010), à qui elle a dédié sa double exposition Le Projet Polaire.

Agathe Simon est une artiste française, née en 1977. Elle vit et crée à Paris. Docteur de l’Université de la Sorbonne, elle est régulièrement invitée à l’étranger pour des expositions, performances et résidences de création. Après plusieurs années d’enseignement dans les universités Paris-Sorbonne et Paris-Diderot, elle a vécu des voyages initiatiques en Afrique centrale, au Pérou et en Antarctique. Depuis septembre 2017, elle est directrice artistique de Le Groupe.



Université d’Aix-Marseille | Novembre 2017

Un apport de connaissances scientifiques de haut niveau et une véritable performance artistique.

Professeur Jean Arnaud
Laboratoire d'Études en Sciences des Arts, Université d'Aix-Marseille

Une leçon de vie.

Professeur Bertrand Maillot
Directeur du laboratoire GEC à l'Université de Cergy-Pontoise

Agathe Simon manifeste un grand talent dans sa recherche artistique. Elle possède un vaste champ d’intérêts et de savoirs.

Anastasia Patsey
Directrice du Musée de l’Art Non-Conformiste de Saint-Pétersbourg

Agathe Simon m'a bluffée, je suis partie avec elle en voyage, très loin.

Nathalie Noé Adam
Étudiante en Master d'Art à l'Université d'Aix-Marseille
Un projet en Arctique

En mai 2016, Agathe Simon est invitée en Arctique pour une résidence de création.

Elle vit plusieurs semaines à bord du voilier polaire Atka à l’ouest du Groenland pour y préparer son exposition Arctica. Voici un extrait d’une conférence donnée par Agathe Simon à l’Université d’Aix-Marseille, où elle présente sa résidence (00’00), puis l’une des pièces de son exposition (00’42).

Un projet en Antarctique

En mars 2014, Agathe Simon est invitée en Antarctique par le gouvernement argentin pour une résidence de création.

Elle vit plusieurs semaines dans la base scientifique Carlini pour y préparer son exposition Antarctica. Voici un extrait d’une conférence donnée par Agathe Simon à l’Université d’Aix-Marseille, où elle présente sa résidence (00’00), puis la figure légendaire de Gabriela Conti, à qui elle a dédié son Projet Polaire  (01’16).

Le contenu des conférences-performances
« Mondes Polaires »

Les conférences-performances « Mondes Polaires » sont modulables en fonction du public. Elles abordent notamment :

  • les résidences d’Agathe Simon en Antarctique (2014) et en Arctique (2016), avec projection de ses films,
  • la créativité et l’adaptation en milieu extrême,
  • la double exposition Antarctica et Arctica, ainsi que son processus de création,
  • la vie et l’œuvre de Gabriela Conti (1974-2010), écrivaine et exploratrice morte au pôle Sud, et l’articulation entre fiction et réalité.
Partenaires institutionnels

Les conférences-performances « Mondes Polaires » ont été récemment présentées à l’Université d’Aix-Marseille, à l’Université de Cergy-Pontoise, à la Cité Internationale des Arts, à la Cité Internationale Universitaire de Paris, à l’Institut Français d’Alger (Algérie), au Festival d’art contemporain « Nocturne Halifax » (Canada), à la Mairie du 10e arrondissement de Paris, à la Médiathèque Musicale de Paris et à la Bibliothèque du Trocadéro.

Informations pratiques

Les conférences-performances « Mondes Polaires » durent environ 2h. Elles incluent un échange avec le public. Elles ne nécessitent aucun élément technique, hormis un vidéoprojecteur et un système audio pour la présentation des films.

Contact : info@agathesimon.com | 06 03 63 19 11

La conférence qu'Agathe Simon a prononcée dans le cadre de mon cours de Master 2 recherche « Arts plastiques et Sciences de l’art » à l’université d’Aix-Marseille, a été vécue par les étudiants et moi-même tout autant comme un apport de connaissances scientifiques de haut niveau que comme une véritable performance artistique. Les étudiants ont été franchement impressionnés par son récit performatif entre réalité et fiction, à propos d’Arctica, d’Antarctica et des activités du Groupe. Merci donc à Agathe Simon de contribuer à mettre en œuvre une véritable écologie de l’art qui passe par de nouveaux récits du monde !

Professeur Jean Arnaud
Laboratoire d'Études en Sciences des Arts, Université d'Aix-Marseille

J'ai eu le plaisir d'assister à une conférence performée d'Agathe Simon. L'artiste nous a happés dans une fiction d'où il m'a été difficile de distinguer les faits réels. Agathe m'a bluffée, je suis partie avec elle en voyage, très loin sur les banquises du monde à la lisière de pays imaginaires.

Nathalie Noé Adam
Étudiante en Master d'Art à l'Université d'Aix-Marseille

La conférence d'Agathe Simon est un des moments forts de mon cours magistral d'introduction aux géosciences, depuis trois ans. Elle plonge les élèves dans une réflexion tous azimuts sur la vérité et la fiction, sur les qualités communes du chercheur et de l'artiste, sur la liberté, ou les déjections des manchots. Cette intrusion artistique a valeur de leçon de vie donnée aux élèves de première année universitaire en sciences.

Professeur Bertrand Maillot
Directeur du laboratoire GEC à l'Université de Cergy-Pontoise

Agathe Simon manifeste un grand talent dans sa recherche artistique. Elle possède un vaste champ d’intérêts et de savoirs dans divers domaines : allié à une forte intuition du contexte contemporain mondial, cela lui permet d’aborder des problématiques très pertinentes et de les élaborer à un niveau hautement professionnel

Anastasia Patsey
Directrice du Musée de l’Art Non-Conformiste de Saint-Pétersbourg