AGATHE SIMON
Traces de l’Invisible

2016
Installation de photographies argentiques

Premières expositions en 2018

© Agathe Simon

Cette installation de photographies argentiques est l’une des pièces de l’exposition Arctica et retrace l’enquête d’Agathe Simon sur l’invisible, suivant les traces d’une légende inuite mentionnée par Gabriela Conti dans son roman posthume, Vivre.

Les pellicules furent immergées en Arctique sur le lieu de la prise de vue, leur dégradation par l’océan révèle un équilibre aléatoire entre visible et invisible.