AGATHE SIMON
Antarctica

2014-15
Installations & performances
Dimensions variables

Vues de l’exposition solo et de l’une des performances
Mairie du 10e arrondissement de Paris, France

© Agathe Simon
Photographies : Agathe Simon, Olivier Pagny, Hadi Moussally

L’exposition Antarctica a récemment été présentée en France, en Suède, en Algérie, au Maroc, en Italie et au Canada.

Une invitation en Antarctique

En mars 2014, Agathe Simon est invitée en Antarctique par le Ministère de la Culture du gouvernement argentin. Suite à cette résidence artistique, Agathe Simon crée l’exposition Antarctica. Cette exposition a été réalisée en collaboration avec la Cité Internationale des Arts, les Instituts Français d’Argentine et de Suède, le Swedish Arts Grants Committee et le Musée de l’Arctique et l’Antarctique de Saint-Pétersbourg.

Antarctica est le premier volet du Projet polaire d’Agathe Simon. Ce projet se poursuit en 2016 avec une résidence de création en Arctique sur le voilier Atka, et l’exposition Arctica.

Un hommage à une romancière imaginaire

L’exposition Antarctica est inspirée par la célèbre romancière franco-argentine Gabriela Conti (1974-2010) – qui n’existe pas. Figure majeure de la littérature du début du XXIe siècle, première femme de nationalité argentine à avoir atteint le pôle Sud, Gabriela Conti est l’invention de l’artiste Agathe Simon.

L’exposition évoque également la rencontre impossible de deux sœurs. Cecilia Conti, la sœur de Gabriela, est en effet un des 500 bébés volés de la dictature argentine. Elle ne fut « retrouvée » qu’après la mort de la romancière, et œuvre depuis à sa mémoire.

L’exposition Antarctica en détail

L’exposition Antarctica comporte :

  • Les Archives Conti : une installation de 120 objets, photographies et documents authentiques, dont une combinaison polaire et un film d’archive tourné en Afrique centrale,
  • un documentaire fictionnel (HD, stéréo, 52 mn), réalisé en Antarctique par Cécilia Conti (personnage imaginaire), la sœur de Gabriela,
  • des performances en hommage à Gabriela Conti : discours officiels, hommages de proches de Gabriela Conti, conférence sur sa vie et son œuvre,
  • des vidéos d’hommage tournées à Stockholm et Paris avec des officiels comme Laurent Clavel, directeur de l’Institut Français de Suède, ou Rémi Féraud, maire du 10e arrondissement de Paris,
  • une installation sonore composée de sons enregistrés en Antarctique,
  • la photographie d’une performance collective organisée sur la base Concordia, en Antarctique, pour les six ans de la mort de Gabriela Conti au pôle Sud,
  • une série de photographies numériques de Cecilia Conti, réalisée en Antarctique.

Remerciements : Djamel Mékarnia, Andrea Juan, Victor Boyarsky, Jean-Yves Langlais.